• L’ex-chef du Mossad critique "l’aventurisme" de Netanyahu face à l’Iran

     

    L’ex-chef du Mossad critique "l’aventurisme" de Netanyahu face à l’Iran

    samedi 4 juin 2011, par Comité Valmy

    Al Manar le 03-06-2011

    Meir Dagan, l’ancien chef du Mossad, le service de renseignements israélien, a déclenché une polémique en "Israël" en critiquant durement les projets du Premier ministre Benjamin Netanyahu contre l’Iran, qu’il a qualifiés de "dangereuse aventure".

    Dagan faisait allusion à une hypothétique attaque par Israël des installations nucléaires iraniennes, rapporte vendredi le quotidien à grand tirage Yédiot Aharonot.

    Parlant en privé, il a affirmé avoir réussi à prévenir une telle opération, avec l’aide de ses homologues du Shin Beth (Sécurité intérieure) Youval Diskin et de l’armée Gaby Ashkenazi, selon le Yédiot, alors que les trois hommes ont récemment quitté leur poste.

    "Nous étions parvenus, Diskin, Ashkenazi et moi, à freiner toute aventure (contre l’Iran), je crains aujourd’hui que plus personne ne puisse stopper Netanyahu et Ehud Barak (le ministre de la guerre)", a-t-il déclaré.

    Lors d’une intervention publique jeudi, Dagan avait déjà mis en garde contre "une attaque contre l’Iran qui provoquerait une guerre régionale".

    "Je ne veux pas que pèse sur ma conscience une guerre comme en 1973", a-t-il ajouté, en référence au traumatisme des pertes israéliennes au début de la guerre israélo-arabe d’octobre 1973.

    Par ailleurs, il s’est alarmé de l’absence de projet du gouvernement Netanyahu en vue d’une "paix" avec les Palestiniens, se prononçant pour l’initiative arabe de 2002, qui propose une normalisation diplomatique avec le monde arabe en échange d’un mini-Etat palestinien sur les lignes de 1967 et d’une "solution juste" pour les réfugiés.

    Ces propos ont provoqué une levée de boucliers au sein de la coalition de droite au pouvoir.

    "Dagan menace la sécurité de l’Etat", s’est alarmé le président de la Knesset Réouven Rivlin, cité vendredi par le quotidien Israël Hayom, proche du Premier ministre.

    Des ministres ont jugé les propos de Dagan "irresponsables" et de nature à "affaiblir les capacités de dissuasion" de l’entité sioniste.

    Dagan avait déjà assuré début mai qu’une attaque aérienne israélienne contre les installations nucléaires de l’Iran serait une "idiotie".

    source: http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1529

     

    « NOUVEAUX COMPTEURS EDF : C'EST VOTE EN CATIMINI DANS UN SILENCE ASSOURDISSANT ! "Le peuple reprend peu à peu le pouvoir" (Counterfire) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :