• La Libye tombe sous les bombes... des banquiers

     

    La Libye tombe sous les bombes... des banquiers
    Auteur : Napakatbra - Source : Les mots ont un sens

    6 juin 2011 15:24, Les mots ont un sens, par Napakatbra

     

    Ces dernières années, Mouammar Kadhafi a investi plusieurs milliards de dollars issus des revenus pétroliers libyens dans des établissements financiers occidentaux, dont Goldman Sachs et la Société Générale. A fonds (souverain) perdu...

     

    Banques Libye

     

    En 2007, le fonds souverain libyen, la Libyan Investment Authority (LIA), a confié 1,3 milliard de dollars à Goldman Sachs. En février 2010, il ne restait plus que... 25 millions de dollars. Le reste s'est évaporé dans des placements à hauts risques. Soit une perte sèche de 98%, selon des documents internes à la banque révélés par le Wall Street Journal.

     

    Lorsque les dirigeants libyens se sont rendus compte du problème, ils ont piqué leur crise. Ils étaient "comme des taureaux furieux" notaient alors les émissaires de la banque. Pour essayer de calmer son client, Goldman Sachs lui a alors proposé ses propres actions, à un tarif préférentiel et dans une telle quantité que la Libye serait devenue un de ses principaux actionnaires. Mais la négociation n'a pas abouti.

     

    Les banques ont leurs raisons que la raison ne connait pas...

     

    Mais qu'on se rassure ! C'était un autre temps, avant la crise, à une époque où les banques faisaient n'importe quoi. Tout a changé depuis. Et en France, de toutes façons, nos banquezingues ont toujours eu une éthique irréprochable ! La preuve, le LIA a aussi investi un milliard de dollars dans des produits dérivés de la Société Générale en mars 2008 (un mois après la divulgation de l'affaire Kerviel). Et notre champion financier tricolore a réussi à perdre seulement 72% de la mise initiale.

     

    Quand on vous dit que nos banques sont les plus sûres du monde...

    source: http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=23371

      
       

     

    « La sortie du nucléaire est-elle une feinte politique ?Energies renouvelables : le retard français peut-il être rattrapé ? »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :