• Le FMI en mesure de prêter 35 milliards aux pays arabes

    Le FMI en mesure de prêter 35 milliards aux pays arabes

    © Le Figaro

    Alors que les pays du G8 sont réunis à Deauville, le FMI s’engage à soutenir le printemps arabe en contrepartie de la mise en place de réformes.

    Comme les pays du G8 réunis à Deauville, le Fonds monétaire international se penche sur le soutien à apporter aux révolutions démocratiques dans les pays arabes. Le FMI a transmis une note hier soir indiquant son intention de leur prêter jusqu’à 35 milliards de dollars (24,8 milliards d’euros), si les gouvernements de la région devaient solliciter son aide. L’institution estime que dans le contexte actuel «la stabilité sociale et politique ne sera assurée que si la région crée 50 à 75 millions d’emplois dans la décennie à venir». Et selon les calculs du FMI, «les besoins de financement extérieurs des importateurs de pétrole de la région devraient dépasser 160 milliards de dollars entre 2011 et 2013, dont une partie importante viendraient de bailleurs de fonds officiels».

    Le FMI a assorti sa proposition d’aide de certaines conditions. Il prône ainsi la mise en place «d’un environnement favorable pour le secteur privé». Le FMI ajoute que les politiques économiques devront être en mesure d’assurer «la stabilité» du budget et de l’inflation notamment et «une protection sociale complète et bien ciblée». Le Fonds ajoute enfin que les Etats devront «bâtir des institutions efficaces et transparentes».

    Le FMI se montre toujours très regardant surle respect des conditions de ses prêts. Il l’a rappelé à la Grèce hier soir. Le fonds menace de ne pas verser fin juin la totalité des prêts consentis à Athenes si le pays ne prouve pas sa capacité à honorer le remboursement des prêts. Si le FMI ne verse pas les 4 milliards d’euros attendus, «les Européens vont le remplacer», a souligné le président de l’Eurogroupe. Jean-Claude Juncker estime toutefois que «ce ne sera pas possible car dans certains parlement nationaux, en Allemagne, Finlande, Pays-Bas et d’autres pays, on n’est pas prêt à faire cela.»

    source: http://www.nouvelordremondial.cc/2011/05/29/le-fmi-en-mesure-de-preter-35-milliards-aux-pays-arabes/

     

    « Appel « Retraites, Chômage : Arrêtons la désinformation ! » Moscou exige à son tour le départ de Kadhafi »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :