• Message aux forces de l’ordre

     

    Message aux forces de l’ordre

    Vincent VAUCLIN



    Les forces de l’ordre assurent quotidiennement un travail considérable, malgré des coupes permanentes dans les crédits qui leur sont alloués, malgré les suppressions massives de postes et le non-remplacement des départs en retraite.
    Mais la dérive du régime politique Français doit aujourd’hui interpeller ces fonctionnaires, qui incarnent le dernier échelon du dispositif de domination oligarchique. Car ce qui motiva leur engagement au service de l’Etat est aujourd’hui ce qui devrait les motiver à lui désobéir, dans l’intérêt général.

    Un certain nombre de fonctionnaires de Police et de Gendarmerie appliquent déjà une résistance passive, que ce soit dans le cadre de la répression routière ou dans la dispersion des manifestations. On se souvient d’ailleurs de ce 23 Mars 2010, à Melun, où une dizaine de Policiers, courageux, tournèrent le dos à Nicolas Sarkozy quand ce dernier entrepris de faire son discours lors de la cérémonie en hommage à un brigadier-chef tué durant son service.

    Aujourd’hui je m’adresse directement à l’ensemble des Policiers et Gendarmes.
    La France est à la veille d’un tournant, d’une révolution populaire qui couve depuis bien lontemps.
    Votre engagement au service de la France vous fait honneur, et je sais que la discipline est la première des vertus d’un agent des forces de l’ordre.
    Mais lorsque l’Etat tourne le dos à la France, lorsque le gouvernement "viole les droits du Peuple", et lorsqu’une oligarchie utilise vos unités pour son intérêt particulier et non l’intérêt public, votre mission perd son essence, les ordres que vous recever perdent toute légitimité.

    A cet instant, vous devez assumer ce que beaucoup d’entre vous disent tout bas : le gouvernement que vous servez vous dessert, le drapeau que vous respectez est quotidiennement bafoué par un pouvoir irresponsable et discrédité.
    Votre position, en tant qu’individus, en tant que citoyens, et en tant qu’institution, vous donne des devoirs, une responsabilité. Les Français comptent sur vous et, secrêtement, espèrent.

    Ayez conscience de votre position centrale dans le dispositif oligarchique. Comprenez que le Peuple Français a le devoir, la responsabilité historique, de s’insurger.
    Accompagnez ce Peuple qui est le vôtre, dans son élan vers la Démocratie réelle, légitime et directe.

    Votre désobéissance sera historique, et démontrera, le moment venu, l’étendu du courage et de l’éthique qui motivent votre engagement au service de la République.
    Votre dissidence sera un acte fondateur, marquant à jamais dans les consciences le début d’une nouvelle révolution.

    Vincent Vauclin
    Coordinateur National de la Dissidence

     

    http://la-dissidence.fr

    source: http://www.legrandsoir.info/Message-aux-forces-de-l-ordre.html

     

    « Les civils afghans ont-ils droit à la présomption d’innocence ? Une machine de la NASA fabrique des nuages de pluie devant la caméra »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :