• Rothschild : Des risques « flagrants » pour l’économie mondiale

    Rothschild : Des risques « flagrants » pour l’économie mondiale

     

     

    Le pépé Rothschild nous fait une bribe d’annonce du plan dirait-on. Par des termes à la mode, on ressent bien qu’un clash économique est annoncé de sa bouche…

     

    Le 3 juin 2011 :
    http://www.bloomberg.com/news/2011-06-03/-glaring-risks-ahead-for-world-economy-rothschild.html

     

    Par Kevin Crowley – 3 Juin, 2011

     

    Les risques pour l’économie mondiale sont « flagrants et mondiaux », avec une croissance susceptible de souffrir alors que les gouvernements retirent leur soutien budgétaire et monétaire, selon Jacob Rothschild, président de RIT Capital Partners Plc. (RCP)

    « La reprise économique américaine est « fragile », l’union monétaire européenne « dans le doute » et le Japon est confronté à un « monumental » défi après le tremblement de terre plus tôt cette année », a déclaré Rothschild dans un communiqué aux actionnaires aujourd’hui. L’inflation menace la croissance dans les économies émergentes, a-t-il dit.

    « Les risques à venir sont flagrants et mondiaux« , a déclaré dans un communiqué le financier britannique de 75 ans. « Il est probable que le retrait des stimulus de relance budgétaire et monétaire qui viendra sûrement bientôt aura un impact sur la croissance mondiale : et en effet il y a déjà des preuves d’un certain ralentissement depuis Mars. »

    Les banques d’investissement dont Goldman Sachs Group Inc et UBS AG ont réduit leurs prévisions pour la croissance mondiale car le chômage aux États-Unis reste élevé, les prix du pétrole menacent d’étouffer la reprise et les problèmes de dette de l’Europe risquent de saper la confiance des investisseurs. L’indice MSCI des stocks mondiaux est en baisse de 0,8 pour cent à 1,324.91 points depuis le 31 Mars.

    Rothschild a dit que le fond réduisait ses investissements dans le pétrole et l’or, qui étaient les éléments clés de sa performance en 2010, sans donner des détails spécifiques. Il a augmenté sa liquidité et construit des intérêts dans certains « des marchés de frontière » avec des caractéristiques semblables aux dénommées économies du BRIC il y a quelques années, a t-il dit.

    L’assiette nette du RIT a grimpé à 9,3 pour cent soit 1,98 milliards de livres (3,24 milliards de dollars) dans les 12 mois au 31 Mars, dit le [représentant] du fond [d'investissement] dans la déclaration. Cela se compare à une hausse de 5,2 pour cent dans l’index MSCI World (MXWO) et une montée de 5,4 pour cent de l’indice FTSE All-Share, a-t-il dit.

    RIT Capital Partners Plc Chairman Jacob Rothschild. Photographer: Jason Alden/Bloomberg

    source: http://infoguerilla.fr/?p=10123

    « Crise économique : Heureux comme des commissaires européens ?Où l'on reparle du Bilderberg »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :